Cie KIT - Présentation

La compagnie K.I.T. (Kapitalistic Interrelation Théâtre) est née en 2006 sous l’impulsion d’Alain Ubaldi.

Dans un premier temps, notre objectif était de créer un espace d’échange et de transmission des Savoirs, afin de faire émerger la nécessité d’un lieu culturel en milieu rural.
Notre volonté était de mettre en place une politique de développement du territoire axée sur le théâtre et la culture, aussi bien artistique que scientifique, notamment en stimulant les échanges citoyens pour que les connaissances puissent se transmettre directement des professionnels des arts et du savoir aux habitants selon diverses formes : rencontres amateurs et professionnels du spectacle vivant autour d’ateliers et de spectacles, conférences scientifiques et philosophiques ouvertes à tous, débats, ateliers d’écriture, etc…

Toutefois nous n’avons pas pu aller jusqu’au bout de ce projet et ce malgré, le succès encourageant des différentes actions proposées dont les plus marquantes ont été :
- L’organisation d’un stage avec Christian Benedetti avec les amateurs de l’atelier théâtre de la compagnie.
- Une conférence d’un expert de la Banque Mondiale sur les problèmes sanitaires en Afrique ;
- La programmation de « Product » de Mark Ravenhill m.e.s de Sylvain Creuzevault, avec Christian Benedetti en 2009.
Puis, dans un second temps à partir de cette même année, la compagnie s’est redéployée sur son « cœur de métier » à savoir, la création dramatique, tout en continuant à mener des actions diverses sur son territoire : stages, ateliers théâtre, ateliers d’écriture, interventions en établissements scolaires du primaire au secondaire.
Ainsi, tout au long de ces années, une équipe artistique solide et expérimentée, constituée d’artistes régionaux et parisiens, s’est lancée dans un travail d’interrogations de ce que pouvait être un théâtre de notre temps.

Sous la direction d’Alain Ubaldi, auteur et metteur en scène, elle s’est engagée dans la recherche d’une forme théâtrale qui puisse questionner et cartographier l’imaginaire de notre société, ses processus de subjectivation afin d’en dévoiler la construction et ses conséquences. Pour cela, notre travail s’éloigne de toutes formes narratives et notre démarche nous emmène à penser l’espace du plateau comme un lieu de condensation des pensées et des images qui structurent l’esprit de nos contemporains.

Nous considérons que notre engagement en faveur de notre territoire est tout aussi important que notre recherche artistique, l’un ne va pas sans l’autre. C’est grâce à leur complémentarité, que nous pouvons combattre, à différents niveaux, la fragmentation de la cité en espaces grégaires ne pouvant déboucher à terme, que sur la guerre de tous contre tous.

Nous pensons que c’est uniquement en œuvrant à un fond esthétique partagé que se construira un avenir commun et démocratique.

Nous avons donc mis en place trois axes complémentaires :

# Des créations de théâtre contemporain

# Le développement de partenariats artistiques forts :
Avec des lieux identifiés régionaux et nationaux : Festival des Nuits de L’Enclave – CDDV du Haut Vaucluse (Valréas) ; Théâtre des Halles (Avignon), Théâtre de L’Entrepôt (Avignon), Théâtre Artéphile (Avignon), La Distillerie – Place aux compagnies (Aubagne), Ferme de Bel Ebat (Théâtre de Guyancourt), Théâtre des 2 Rives (Charenton le Pont), Théâtre de Belleville (Paris).

# Des actions d’éducation artistiques et culturelles sur tout le territoire :
Depuis 2011, la compagnie est référencée par le Conseil Départemental de Vaucluse, pourl le dispositif « Escapades Collégiennes » et depuis 2020, nous intervenons dans le cadre du dispositif « Tous à la Page ».

P.E.A.C. :

De septembre 2019 à mars 2020, la compagnie a mis en place un P.E.A.C entre 4 classes (Une Cm2, une cinquième, une quatrième et une seconde) et 3 établissements scolaires (Ecole primaire de la Condamine et Collège A. Malraux de Mazan, Lycée J.H Fabre de Carpentras) à partir d’une adaptation théâtrale du « Petit Prince » de St Exupéry écrite par Alain Ubaldi. Ce PEAC a été interrompu à cause de la Pandémie de Covid 19 mais sera repris pour l’année scolaire 2021 - 2022

De décembre 2017 à Juin 2019, Alain Ubaldi a été artiste associé à la Compagnie Éclats de Scènes pour le projet pilote P.E.A.C, « Parlons d’Amour en Haut Vacluse » : commande lui a été passée d’un spectacle pour 120 élèves et 10 adultes qui a été représenté en mai 2019 : « Piter et Léna ».
De plus, il anime régulièrement, depuis la rentrée 2010, secondé par un ou une comédienne de la compagnie, aussi bien au collège qu’au lycée de l’établissement scolaire J.H. Fabre de Carpentras, des ateliers de théâtre et des ateliers d’écriture ainsi qu’au Collège André Malraux de Mazan.

Réseau REVES :

Depuis 2018, la compagnie K.I.T. est membre du réseau REVES (Réseau Vauclusien pour l’Education au Spectacle Vivant).

• Un nouveau départ : En fin d’année 2018, le conseil d’administration de la compagnie a décidé de quitter le village de Villes-sur-Auzon et de rejoindre la Commune de MAZAN. Cette commune en pleine mutation est au cœur de notre territoire. Elle est un axe de passage incontournable et est représentative de la nature très particulière de celui-ci, entre ruralité et urbanité.
La vie de la compagnie trouve ainsi son équilibre entre deux espaces, en l’occurrence, le local et le national, entre deux activités complémentaires et transversales : les actions culturelles sur le territoire et la création artistique au niveau régional et national.

La compagnie a reçu le soutien de :

la DRAC Paca, du Conseil Régional de la Région Sud, du Conseil Départemental de Vaucluse et de la commune de Mazan.

Depuis ses débuts, la compagnie a été en résidences au :

  • • Théâtre des Halles (Avignon)
  • • Théâtre de l’Entrepôt (Avignon)
  • • Théâtre Artéphile (Avignon)
  • • Théâtre des Carmes (Avignon)
  • • Ferme de Bel Ebat – Théâtre de Guyancourt
  • • Théâtre des 2 Rives – Charenton le Pont
  • • Lilas en Scènes – Espace de création pour le spectacle vivant (93)
  • • Théâtre de Belleville (Paris)
  • • La Boiserie (Mazan)
  • • La Distillerie (Aubagne)
  • • Fabrique Mimont (Cannes)